© Coagulation Emmanuel SIMIER 2018

  • mlhsimier

Divagations autour de la caverne

Mis à jour : 7 févr 2019

Expérience ou allégorie de la caverne :


Aujourd'hui, on est à la fois dehors et dedans. En effet, PLATON n’avait alors pas notion du fait qu’un jour puisse exister le smartphone, la télévision ou l'Internet. Nous ne sommes plus dans la caverne, la caverne est en nous. Ou l’inverse, je ne sais plus. Ni dehors ni dedans. Nous observons la réalité de nos propres ombres.


Il semble de plus en plus difficile de définir le seuil de cette nouvelle caverne, des entraves même et des acteurs de cette triste scène. De tous les thèmes abordés, celui-ci est très certainement le plus désolant en comparaison au message d'espoir proposé. Néanmoins, quelque soit notre point de vue ou d'ouïe dans cette spirale infernale, nous en rendre compte, c'est déjà avoir posé un point de départ, un seuil en quelque sorte.


Pour aller plus loin:


Je découvre quelques jours après avoir publier cet article, un livre qui reprend cet exemple (le Monde des Idées doit effectivement exister...) :


Roger-Pol DROIT, Et si Platon revenait, Albin Michel, 2008, P.41.