top of page
  • Photo du rédacteurManu

Walt WHITMAN

Dernière mise à jour : 15 mars 2019

J’ai entendu parler les discoureurs…. Le discours du commencement et de la fin,

Moi je ne parle ni du commencement ni de la fin.


Jamais il n’y eut plus de commencement qu’à présent,

Ni qu’à présent plus de jeunesse et de vieillesse ;


Et jamais il n’y aura plus de perfection qu’à présent,

Ni qu’à présent plus de ciel et d’enfer.


Walt WHITMAN, Feuilles d’herbe (Leaves of Grass), 1855, Edition Corti, p.53 et 55.



Crédits image : Wikimedia Commons

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page